La Toupie  >  Dictionnaire  >  Islamo-gauchisme, islamo-gauchiste

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Islamo-gauchisme

Islamo-gauchiste


"Dans cette entreprise de conquête du pouvoir, les islamistes bénéficient de soutiens inattendus, je veux parler d'une certaine gauche bien-pensante qui a sombré depuis quelques années dans ce qu'il faut bien qualifier de dérives, d'islamo-gauchisme. Nos camarades de cette gauche différentialiste et relativiste ont mis les deux genoux à terre face aux islamistes."
Djemila Benhabib - Musulmanes et laïques en révolte, 2014


Définition d'islamo-gauchisme

L'islamo-gauchisme (quelquefois écrit islamogauchisme) est un néologisme polémique visant à dénoncer une alliance contre-nature ou une convergence entre une partie de la gauche et de l'extrême-gauche, censée être progressiste, et la mouvance islamiste, réactionnaire. Il trouverait son origine au Royaume-Uni dans l'idée énoncée au sein de l'extrême-gauche que l'islam pourrait contribuer à faire émerger un mouvement révolutionnaire.

En France, le terme islamo-gauchisme a été utilisé pour la première fois par le politologue, sociologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff, dans son essai La Nouvelle Judéophobie (2002), suite à des manifestations pro-palestiniennes où des militants d'extrême-gauche "anti-impérialistes" ont défilé au côté d'islamistes radicaux. Son usage s'est ensuite développé à l'occasion du débat sur le port du voile en 2003.

Le fait que le mot "islamo", selon le sens qui lui est donné, peut renvoyer aussi bien à l'intégrisme islamique qu'à l'ensemble de la population musulmane renforce la nature polémique du terme islamo-gauchisme.

Islamo-gauchiste

Un islamo-gauchiste est un défenseur ou un partisan de l'islamo-gauchisme. Etre qualifié d'islamo-gauchiste est considéré par ceux qui en sont l'objet, comme une injure et comme un moyen de disqualifier les défenseurs des Droits de l'Homme, un "oxymore disqualifiant" (Le Monde - 18 décembre 2019).

Argumentation

Arguments de ceux qui dénoncent l'islamo-gauchisme :
  • indifférence à la mémoire de la Shoah (Alain Finkielkraut, Le Monde, 13 juin 2010),
  • antisionisme,
  • entretien du déni de l'antisémitisme des "quartiers" et du racisme anti-Blancs,
  • sous-estimation de la montée de l'islam politique par la gauche,
  • complaisance avec l'islamisme, voire avec le terrorisme,
  • encouragement au développement d'un communautarisme anti-républicain,
  • abandon des valeurs de laïcité,
  • etc.

Réponses et arguments de ceux qui sont qualifiés d'islamo-gauchistes.
  • affirmation sans preuve reposant sur un fantasme et permettant de clore le débat sur un sujet très sensible,
  • refus de stigmatiser l'islam,
  • refus d'envisager la complexité des phénomènes sociaux,
  • remplacement de la "lutte des classes" par la "lutte des races",
  • etc.

Dans les débats, les termes islamophobe et islamo-gauchisme vont de pair, l'un servant à répondre aux accusations formulées par l'autre camp.

Publié le 5 décembre 2020



Accueil     Dictionnaire     Haut de page