La Toupie  >  Dictionnaire  >  Médiumnité

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Médiumnité


"Physiquement, l'âme des morts est soumise à l'esclavage de certains êtres vivants que l'on appelle des médiums. [...]. Sur l'ordre de ces médiums, les âmes défuntes exécutent des prouesses mécaniques qui sont caractérisées par une absolue inutilité. Elles frappent sur les tables, les soulèvent même, soulèvent également les chaises, déplacent les lits, jouent de l'harmonica et font bien d'autres choses du même genre."
Wilhelm Wundt - 1832-1920 - Une soi-disant science : le spiritisme, 1889


Définition de médiumnité


Etymologie : du latin medium, milieu intermédiaire, avec le suffixe -ité servant à former des mots indiquant une qualité, une caractéristique, une fonction.

La médiumnité est l'ensemble des facultés propres aux médiums, personnes prétendant servir d'intermédiaires entre les êtres humains et les esprits de l'au-delà.
Exemples de pratiques et de formes que peut prendre la médiumnité : les tables tournantes, l'ouija, la table-Girardin, la psychographie (écriture intuitive, écriture automatique), la clairvoyance médiumnique, les phénomènes de transe, la xénoglossie, etc.

Pour les scientifiques qui l'ont étudiée, la médiumnité est la conséquence de fraudes ou de facteurs psychologiques qui, dans ce dernier cas, peuvent être expliqués par l'hypnose, la suggestion, la lecture à froid*, la validation subjective. L'exploitation des personnes endeuillées est l'un des reproches faits aux "prétendus" médiums.

Publié le 18 novembre 2023


Note :
    * lecture à froid ou lecture froide : "technique pour récupérer des informations sur un individu par l'observation de ses réactions et une ligne de questionnement imprécis pour cibler rapidement ses besoins ou ses manques. Elle est utilisée par des vendeurs, des interrogateurs, des psychologues, des médecins (en particulier les psychiatres), des politiciens, des hypnotiseurs, des graphologues, des magiciens, des voyants, des mentalistes, des chiromanciens, des astrologues, des sectes et des escrocs." (Wikipédia)


Accueil     Dictionnaire     Haut de page