La Toupie  >  Dictionnaire  >  Pseudoscience

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Pseudoscience



Définition de pseudoscience


Etymologie : composé du préfixe pseudo-, qui est faussement, qui passe pour..., qui veut passer pour..., du grec pseudo, faux, trompeur et du mot science, du latin scientia, connaissance, connaissance scientifique, savoir théorique, science. Ce mot est apparu au XIXe siècle et son usage s'est développé sous l'influence du positivisme.

Le terme pseudoscience (écrit parfois pseudo-science) est utilisé avec un sens péjoratif pour dénoncer une croyance, une connaissance ou une discipline qui prend une apparence de science ou en utilise le langage mais qui n'en a ni la rigueur, qui n'en respecte ni les méthodes ni les objectifs ou qui est dans l'incapacité de prouver l'existence de son objet d'étude.
Synonymes ou quasi-synonymes : alterscience, charlatanisme, fausse science, para-science.
Antonyme : science.

Quelques stratégies utilisées pour prendre une apparence scientifique :
  • Utilisation du suffixe -logie, du grec ancien "logos", science, connaissance.
    Exemples : astrologie, numérologie, Scientologie.
  • Détournement de titres universitaires : Docteur, Professeur, chercheur,
  • Prises de position de scientifiques dans des domaines hors de leurs conséquences,
  • Création d'associations aux noms impressionnants donnant une apparence de sérieux.
    Exemples : Centre de recherche scientifique..., Institut de recherche sur..., Fondation pour la recherche scientifique sur....
  • Sites Internet prenant l'apparence de médias sérieux,
  • Utilisation d'un ton emphatique et d'un vocabulaire technique,
  • Création de pseudos "revues scientifiques" de complaisance.

Quelques critères d'identification des pseudosciences :
  • Absence de vérification empirique des hypothèses proposées,
  • Impossibilité de réfuter les hypothèses soumises,
  • Erreurs méthodologiques et manipulations statistiques des résultats,
  • Conclusions hâtives ou fausses conclusions par rapport aux résultats d'expériences ou de mesures,
  • Utilisation de sophismes pour conforter une conclusion,
  • Remise en cause abusive d'acquis scientifiques.

Les promoteurs ou partisans de pseudosciences ont recours à différentes manoeuvres pour discréditer les critiques émanant des scientifiques :
  • Recours à l'argument d'autorité et usage de citations de scientifiques hors de leur champ de compétence ou sorties de leur contexte,
  • Accusation de dogmatisme à l'encontre des scientifiques qui s'y opposent,
  • Accusation de centrage culturel, notamment occidental,
  • Victimisation et identification à des savants persécutés ou incompris. Exemples : Galilée, Einstein,
  • Utilisation d'arguments ad hominem : attaquer son adversaire scientifique sur la cohérence de ses propos en lui opposant ses propres paroles ou ses propres actions,
  • Porter le discrédit sur le savoir scientifique de manière générale en le considérant comme une simple hypothèse.

Même si elle apparaît cohérente et organisée, une pseudoscience se révèle être le plus souvent une idéologie qui défend ses idées et son "fonds de commerce" sans être dans la recherche de la vérité. D'autres phénomènes comme l'appât du gain, des raisons politiques, le charisme d'une personne, une théorie du complot, etc. peuvent venir brouiller le débat scientifique.

Publié le 27 octobre 2023



Accueil     Dictionnaire     Haut de page