La Toupie  >  Dictionnaire  >  Obligation

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Obligation


"L'"obligation scolaire" ne devrait pas être comprise comme imposant aux enfants d'aller à l'école, mais comme imposant à leur entourage, et en premier lieu à leur famille, de les aider à bénéficier de son enseignement."
Albert Jacquard - 1925-2013 - J'accuse l'économie triomphante, 1995


Définition d'obligation


Etymologie : du latin obligatio, obligation, action d'impliquer, dérivé de obligare, obliger, engager (moralement), impliquer, rendre responsable, composé à partir de ligare, lier, avec le préfixe ob-, vers, devant, pour.

Une obligation est ce qui oblige :
  • Un lien moral qui impose un devoir relatif à la morale, à la vie en société ou à la religion.
    Exemples : l'obligation de dire la vérité, les obligations familiales, les obligations professionnelles, une obligation d'honneur, satisfaire à ses obligations.
    Synonymes : contrainte, devoir, engagement, impératif, nécessité.

  • Une situation ou une conduite imposée par les circonstances et qui apparaît comme la seule possible.
    Exemple : se trouver dans l'obligation de.
    Synonymes : charge, coercition, corvée, devoir, impératif, pensum.

  • Un sentiment ou un lien de reconnaissance envers une ou des personnes qui nous ont rendu des services.
    Synonymes : gratitude, reconnaissance.

  • En droit, un lien qui oblige à faire ou à ne pas faire quelque chose, en vertu d'un contrat, de la loi ou d'un règlement.
    Exemple : les obligations du vendeur, une obligation solidaire, une obligation légale, une obligation alimentaire, l'obligation de réserve.

  • En droit notarial, un acte authentique, fait devant un notaire ou sous seing privé, par lequel une personne se reconnaît débitrice envers une autre et s'engage à payer une certaine somme, à donner ou à faire telle chose aux conditions arrêtées et dans les délais fixés dans cet acte.

Obligation en finance

En finance, une obligation est un titre de créance émis par un emprunteur (Etat, collectivité publique, société privée) pour se procurer des capitaux auprès d'un souscripteur sur les marchés financiers.
Exemples : des obligations d'Etat, rembourser une obligation.

L'obligation produit des intérêts et est remboursable à l'issue d'une période déterminée. Elle peut être nominative ou au porteur. Elle peut être négociable et faire l'objet d'une cotation sur une bourse des valeurs (marché obligataire).

Les intérêts peuvent être versés chaque année ou capitalisables (se cumulent avec le montant initial). Le taux d'intérêt peut être fixe, variable ou révisable, c'est-à-dire changer de fixe à variable, ou inversement. Il peut aussi être indexé sur un indicateur comme l'inflation, le cours du baril de pétrole, cours de l'or, un indice boursier, etc.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page