La Toupie  >  Dictionnaire  >  Posthumanisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Posthumanisme



Définition de posthumanisme


Etymologie : mot composé avec le préfixe post-, exprimant la postérité dans l'espace ou dans le temps, du latin post, après, et de humanisme, du latin humanitas, nature humaine, culture, lui-même dérivé de homo, homme, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le posthumanisme (ou post-humanisme) est un courant de pensée qui s'intéresse à l'évolution inéluctable de la relation entre le corps humain et la machine, évolution rendue possible par les avancées de la science et de la technique. Ces dernières, au-delà du transhumanisme et de la réparation des fonctions corporelles, pourraient aboutir à la suppression de la contrainte du vieillissement et l'apparition d'une espèce "posthumaine" constituée d'un corps pouvant atteindre 150 ans et d'un ordinateur ultrasophistiqué à la place du cerveau. Certains futurologues imaginent même la disparition de la mort pour atteindre une forme d'immortalité.

Peter Sloterdijk, philosophe allemand, semble avoir été le premier à utiliser le terme posthumanisme, en 1999, lors d'un colloque consacré à Heidegger et à la fin de l'humanisme. Pour lui, "le développement des technosciences imposait d'envisager un nouveau système de valeurs accompagnant la production d'êtres nouveaux et légitimant le pouvoir de ceux qui bénéficieront des technologies d'augmentation de l'être humain." Le posthumanisme serait ainsi l'aboutissement du transhumanisme qui ne serait qu'une phase transitoire.

Le posthumanisme est souvent considéré nouvelle comme une forme d'eugénisme qui cherche à établir de nouvelles relations entre l'être humain et la machine, faisant perdre à l'espèce humaine certaines de ses prérogatives au profit de nouveaux êtres, les cyborgs, élaborés à partir des avancées technologiques.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page