La Toupie  >  Dictionnaire  >  Suprémacisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Suprémacisme


"Le suprémacisme est une idéologie raciste. Avec le néo-nazisme, le suprémacisme blanc est l'une des deux tendances de l'extrême-droite américaine. Elle repose sur l'idée que les personnes à peau blanche sont supérieures aux autres."
Linh-Lan Dao - Entretien sur France Info, 15/08/2017


Définition de suprémacisme


Etymologie : de l'anglais supremacism, dérivé de supremacy, issu du latin supremus, le plus haut, le plus élevé, qui est au-dessus de tout, superlatif de superus, qui est au-dessus, supérieur.

Le suprémacisme est une idéologie fondée sur une prétendue supériorité d'une race, d'une ethnie ou d'un groupe d'individus sur d'autres avec, comme corollaire, le droit de les dominer ou de les asservir. Il se manifeste par la mise en avant d'une élite, d'une classe qui est privilégiée par rapport aux autres, conduisant fréquemment à des violences.

En France, le terme suprémacisme apparaît à la fin du XXème siècle pour désigner certains mouvements aux Etats-Unis, comme le Ku Klux Klan, qui revendiquent la supériorité de la race blanche et la création d'un "Etat blanc".

Les critères de supériorité peuvent être la couleur de la peau, la civilisation, le sexe, la culture, la langue, la religion, des arguments pseudo-scientifiques, etc., ou une association de ces critères.
En Europe, le colonialisme est une forme de suprémacisme fondé sur la supériorité de la civilisation (mission civilisatrice) et de la "race blanche".
Exemples de suprémacismes : le nazisme, le néo-nazisme, le suprémacisme blanc, le suprémacisme noir, le suprémacisme anglo-saxon, le suprémacisme blanc sud-africain (Apartheid), etc.


L'adjectif suprémaciste qualifie ce qui est relatif au suprémacisme.

Un suprémaciste est un partisan du suprémacisme.


Le suprématisme (avec un "t") est une forme d'art dérivée du cubisme qui n'use que d'éléments géométriques et de contrastes de couleurs. Il est à rapprocher du constructivisme et s'est développé à partir de 1915 sous l'impulsion de son initiateur, le peintre russe Kazimir Malevitch (1879-1935) et de ses disciples.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page