La Toupie  >  Dictionnaire  >  Connaissance

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Connaissance


"On assiste ainsi à une mystification de la connaissance qui a pour résultat une conception du monde dont de nombreux éléments sont irrémédiablement hors du champ de compréhension - donc du contrôle - de la majorité des individus. Cette pensée ésotérique induit une stratification du monde - ceux qui ont des pouvoirs, savent et agissent tout haut et, loin en dessous, ceux qui s'étonnent, admirent et suivent sans comprendre - débouchant sur le fatalisme béat et la déresponsabilisation des individus."
Georges Charpak et Henri Broch - Devenez sorciers devenez savants, 2002


Définition de connaissance


Etymologie : substantif dérivé de connaissant, du latin cognoscere, apprendre à connaître, chercher à savoir, prendre connaissance de, étudier, apprendre, constitué à partir de cum, avec, et noscere, apprendre à connaître, du grec ancien gnôsis, connaissance.

Le terme connaissance, qui a de multiples sens, désigne :
  • l'acte de la pensée qui permet de percevoir quelque chose ou quelqu'un, de se le représenter, d'en comprendre les caractéristiques, les propriétés, ainsi que le résultat de cet acte.
    Exemples : Les mécanismes de la connaissance. Les différents modes de la connaissance.
    Synonymes : acquisition, compétence, culture, discernement, érudition, instruction, savoir.

  • l'action ou la manière de connaître, de se représenter quelque chose, d'en être informé, ainsi que l'idée qui en résulte.
    Exemple : Prendre connaissance d'un document.
    Synonymes : l'action d'apprendre, d'être informé de quelque chose.

  • par métonymie, l'ensemble des choses connues ou couvertes par l'activité d'apprendre.
    Exemple : Le champ de la connaissance est immense.

  • au pluriel, le savoir qui a été acquis par l'étude et l'apprentissage
    Exemples : Acquérir des connaissances en droit international. Ses connaissances en informatique sont très utiles.
    Synonyme : savoirs, instruction, érudition.

  • la capacité à connaître et à distinguer les choses et les êtres qui nous entourent, et à avoir conscience de sa propre existence.
    Exemples : Perdre connaissance. Rester sans connaissance, reprendre connaissance.
    Synonymes : état conscient, conscience, lucidité.

  • en droit, la capacité qu'a un juge ou un tribunal, et, par extension, une assemblée, à traiter une affaire.
    Exemple : Ce tribunal n'a pas la connaissance de ce genre de délit.
    Synonyme : compétence.

  • l'action d'établir une relation avec quelqu'un et, par métonymie, cette personne.
    Exemples : Faire la connaissance de son voisin. Ce n'est pas un ami, mais une simple connaissance.
    Synonymes : contact, relation, fréquentation, liaison, collègue, ami.

  • en matière religieuse (biblique), l'union charnelle entre un homme et une femme.

"Les connaissances, leur nature et leur variété, la façon dont elles sont acquises, leur processus d'acquisition, leur valeur et leur rôle dans les sociétés humaines, sont étudiés par une diversité de disciplines, notamment la philosophie, l'épistémologie, la psychologie, les sciences cognitives, l'anthropologie et la sociologie.
La zététique est une mise à l'épreuve d'une connaissance."

(Wikipedia)



Accueil     Dictionnaire     Haut de page