La Toupie  >  Dictionnaire  >  Interculturalité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Interculturalité



Définition d'interculturalité


Etymologie : de interculturel, composé du latin inter, entre, parmi, avec un sens de réciprocité et deculturel, issu du latin cultura, culture, agriculture, dérivé du verbe colere, habiter, cultiver.


L'interculturalité est l'ensemble des relations et interactions entre des cultures différentes, générées par des rencontres ou des confrontations, qualifiées d'interculturelles. Impliquant des échanges réciproques, elle est fondée sur le dialogue, le respect mutuel et le souci de préserver l'identité culturelle de chacun.

L'interculturalité peut prendre des formes plus ou moins intenses, et constitue une expérience souvent enrichissante. Avec ou sans la barrière de la langue qui peut être un obstacle aux échanges, ces rencontres avec l'Autre sont aussi l'occasion d'une réflexion sur soi-même et sur le monde et peuvent être à l'origine du métissage culturel.
"La notion d'interculturalité, pour avoir sa pleine valeur, doit, en effet, être étendue à toute situation de rupture culturelle — résultant, essentiellement, de différences de codes et de significations —, les différences en jeu pouvant être liées à divers types d'appartenance (ethnie, nation, région, religion, genre, génération, groupe social, organisationnel, occupationnel, en particulier). Il y a donc situation interculturelle dès que les personnes ou les groupes en présence ne partagent pas les mêmes univers de significations et les mêmes formes d'expression de ces significations, ces écarts pouvant faire obstacle à la communication."
Gérard Marandon - CIDOB - mai-juin 2003

L'interculturalité est conditionnée par divers facteurs :
  • les différentes conceptions de culture,
  • les obstacles de la langue,
  • l'absence de politiques gouvernementales,
  • les hiérarchies sociales et économiques.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page