La Toupie  >  Dictionnaire  >  Marchandisation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Marchandisation



Définition de marchandisation


Etymologie : de marchandise, venant du latin mercatus, commerce, marché.

La marchandisation est l'extension des activités marchandes privées d'offre de biens et services que l'on peut acheter sur un "marché" à un secteur non marchand ou à un secteur public.

La marchandisation des services publics auxquels on souhaite appliquer les règles des marchés est sous-tendue par le postulat initial que les marchés sont plus efficients que la planification.

De manière péjorative ou polémique, la marchandisation désigne la propension à rechercher du profit mercantile dans une activité non marchande. Elle est souvent associée aux conséquences de la mondialisation et considérée comme un effet néfaste du néolibéralisme.

Exemples d'actions considérées comme une marchandisation de biens ou de ressources publiques :
  • la privatisation de la distribution d'eau ou des transports collectifs,
  • le développement de l'enseignement privé,
  • la disparition progressive des couvertures sociales contre la maladie au profit d'assurances santé gérées par des entreprises privées,
  • le dépôt de brevets sur le vivant ou sur les gènes,
  • la marchandisation du corps (la prostitution, l'exploitation commerciale de l'image de la femme...)




Accueil     Dictionnaire     Haut de page