La Toupie  >  Dictionnaire  >  Rationalisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Rationalisme



Définition du rationalisme


Etymologie : de rationnel, venant du latin rationalis, fondé sur le raisonnement, lui-même issu de ratio, calcul, raison, raisonnement.


Le rationalisme est un mode de pensée philosophique (chez Platon, Aristote, Épicure, Descartes, Leibniz, Kant, etc. ) selon lequel la raison est la seule source de connaissance. Tout ce qui existe a sa raison d'être et, de ce fait, peut être intelligible. Le rationalisme rejette toute explication métaphysique et s'oppose au mysticisme, au spiritualisme.

Une autre forme du rationalisme philosophique considère que toute connaissance certaine découle de principes a priori, universels et nécessaires. Cette doctrine s'oppose à l'empirisme.

Par extension, le rationalisme est un mode de pensée selon lequel tout ce qui existe a une explication rationnelle et peut être décrit par la raison humaine. Il prône donc l'usage de la raison dans toutes les activités de connaissance.

Le rationalisme est aussi une attitude de l'esprit qui n'accorde de valeur ou de confiance qu'au raisonnement.

En théologie, le rationalisme est une doctrine qui considère que c'est à la lumière de la raison que les dogmes de la foi doivent être reçus. Il s'oppose au fidéisme.

Le rationalisme est aussi un courant architectural apparu au début du XXe siècle, basé sur un style libéré du passé académique, dépouillé d'ornement et subordonnant les formes à la fonction de l'édifice.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page