La Toupie  >  Dictionnaire    >  Reproduction sociale

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Reproduction sociale




Définition de la reproduction sociale


On appelle reproduction sociale le phénomène sociologique qui conduit à la transmission des positions sociales, des façons d'agir ou de penser, d'une génération à une autre, dans une certaine proportion, du fait d'une faible mobilité sociale.
Synonyme : immobilisme social intergénérationnel.

La reproduction sociale se traduit dans les statistiques qui montrent qu'un fils d'ouvrier a davantage de chance de devenir ouvrier que de quitter sa classe sociale et qu'à l'inverse un fils de cadre a plutôt tendance à devenir cadre que de changer de classe sociale.

Elle est alimentée par l'inégale répartition du capital économique, culturel (maîtrise de la langue, du vocabulaire, accès à la culture...), et social (relations dont dispose la famille) entre les différentes classes sociales.

Karl Marx (1818-1883) s'est intéressé à ce phénomène en étudiant l'accumulation et la reproduction du capital. Le mécanisme de la reproduction sociale a été analysé et décrit par Pierre Bourdieu (1930-2002) et Jean-Claude Passeron (né en 1930) dans "Les Héritiers, Les étudiants et la culture" (1964). Les auteurs montrent comment la position sociale des parents constitue un héritage pour leurs enfants étudiants, en en faisant des "héritiers", alors que d'autres doivent être considérés comme des "déshérités".

En matière d'embauche, par exemple, la reproduction sociale se manifeste par la tendance qu'ont les recruteurs à privilégier les profils qui leur sont proches en matière de formation (école), de sexe ou d'origine sociale. De même, la cooptation ou l'activation de réseaux de connaissance génère de la reproduction sociale.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page