La Toupie  >  Dictionnaire  >  Stochocratie, lotocratie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Stochocratie, lotocratie


Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l'aristocratie. Le sort est une façon d'élire qui n'afflige personne; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie.
Montesquieu - 1689-1755 - De l'esprit des lois


Définition de la stochocratie


Etymologie : du grec stokhastikos, conjectural, aléatoire, et kratos, pouvoir, autorité.

La stochocratie qualifie un système politique dans lequel les représentants du peuple sont désignés par tirage au sort, procédure qui remplace l'élection, à un niveau local ou national. Elle est parfois appelée lotocratie ou sortition (au Québec).

La stochocratie ne peut fonctionner que pour la désignation d'une assemblée. En effet, le tirage au sort d'une personne pour une charge unique (président, ministre...) présente trop de risques de choisir quelqu'un d'incompétent.

Le terme "stochocratie" a été créé en 1998 par l'écrivain Roger de Sizif, avec son livre "La Stochocratie". Cependant, ce mode d'élection a, bien antérieurement, fait l'objet d'études et de mises en oeuvre, notamment dans la démocratie athénienne de l'Antiquité. De nos jours, la stochocratie n'est appliquée à un niveau national dans aucun pays.

Pour la désignation d'une assemblée, les avantages du tirage au sort, par rapport à l'élection sont :
  • une meilleure représentativité des groupes sociaux, ce qui permet d'éviter la surreprésentation de certaines catégories socioprofessionnelles,
  • une réelle parité homme / femme,
  • d'éviter l'instauration d'une classe de professionnels de la politique et d'hommes d'appareils (carriérisme politique),
  • d'éviter le cumul et la reconduction des mandats qui fait perdre au personnel politique le contact avec la vie quotidienne de ses concitoyens;
  • des décisions plus représentatives de l'avis de l'ensemble de la population, sans la lourdeur de la démocratie directe,
  • une moindre démagogie car les représentants choisis n'ont pas en perspective la préparation de leur réélection.

Les inconvénients de la stochocratie :
  • ce n'est pas le peuple qui choisit, c'est le sort,
  • l'absence de programmes politiques chez ceux qui sont élus,
  • le risque d'incompétence ou de tendances dictatoriales,
  • l'absence de contrôle par le peuple qui ne peut sanctionner les politiques mises oeuvres...



Accueil     Dictionnaire     Haut de page