La Toupie  >  Dictionnaire  >  Autochtonisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Autochtonisme



Définition d'autochtonisme


Etymologie : composé de autochtone, du grec ancien autókhthônos, formé de autós, de soi-même et de khthôn, la terre, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

L'autochtonisme est un courant de pensée qui défend les droits des peuples autochtones et la préservation de leur culture dans ses différents aspects : langue, art, spiritualité, mode de vie, coutumes et traditions. Pour les peuples qui ont longtemps été opprimés sur la terre de leurs ancêtres, il s'agit aussi de revendiquer une plus grande autonomie.

Le terme autochtonisme semble être apparu à la fin des années 1960 pour qualifier le combat des Amérindiens du Canada contre la réforme de Pierre Elliott Trudeau qui souhaitait les intégrer à la nation canadienne (Livre blanc de 1969).

En France, le terme autochtonisme est parfois utilisé dans la mouvance identitaire pour mettre l'accent sur la présence de populations exogènes (les immigrés) qui mettraient en danger le peuple "autochtone" et sa culture par une forme d'"ensauvagement". Les partisans de l'autochtonisme considèrent que "les peuples se définissent par leur identité, leur lignée ancestrale, leur droit à la prééminence là où ils sont autochtones". Ils prônent des territoires homogènes ("Une terre, un peuple !") s'opposant au creuset républicain qu'il faudrait déconstruire car il favoriserait les espaces hétérogènes et conduirait selon eux au "grand remplacement" et à la guerre civile.


L'adjectif autochtoniste qualifie ce qui est relatif à l'autochtonisme.

Un autochtoniste est un partisan de l'autochtonisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page