La Toupie  >  Dictionnaire  >  Caduc

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Caduc


"Le nouveau capitalisme international rend les capitalismes nationaux caducs, et en affame jusqu'à l'inanition les pouvoirs publics. Le coup a été si brutal que les Etats nationaux n'ont pas la force de défendre les intérêts des citoyens."
Sous-commandant Marcos - Armée zapatiste - Le Monde Diplomatique, août 1997


Définition de caduc


Etymologie : du latin caducus, qui tombe, périssable, fragile ; avec le suffixe -ité indiquant la qualité, la propriété, la fonction.

L'adjectif caduc (caduque au féminin) qualifie :
  • les organes, plus particulièrement les feuilles, qui se détachent et tombent naturellement chaque année.
    Exemple : un arbre à feuilles caduques.
    Synonymes : mort, éphémère.
    Antonyme : persistant.

  • en style soutenu, ce qui touche à sa fin, qui va à sa ruine.
    Exemple : une bâtisse caduque.
    Synonymes : vieux, délabré, décrépi, vermoulu.

  • par extension, ce qui est périmé, dépassé ou n'est plus valide, ce qui n'a plus cours.
    Exemples : un ordinateur caduc; une théorie caduque.
    Synonymes : dépassé, désuet, démodé, suranné.

  • en droit, un texte ou un acte qui, en raison d'une circonstance particulière, a perdu ses effets juridiques et ne peut plus être exécuté, bien qu'il ait été valable au moment de son édiction.
    Exemples : une disposition caduque, une donation caduque.
    Exemple : "Toute donation faite en faveur du mariage sera caduque si le mariage ne s'ensuit pas." (Article 1088 du Code civil)
    Exemple : Un legs caduc est un legs qui a été annulé en raison d'un vice de forme, d'un refus ou d'une incapacité.

  • en linguistique, ce qui ne se prononce, comme certains "e".
    Exemple : le "e" de Toupie.
    Synonyme : muet.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page