La Toupie  >  Dictionnaire  >  Esotérisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Esotérisme


"Ésotérique : Parfaitement occulte et particulièrement abscons. Les anciennes philosophies étaient de deux sortes, - exotériques, que les philosophes eux-mêmes ne comprenaient qu'à moitié, et ésotériques, que personne n'a jamais comprises. Ce sont ces dernières qui ont le plus profondément marqué la pensée moderne, qui jouissent encore de nos jours d'un grand crédit."
Ambrose Gwinett Bierce - 1842-1914 - Le Dictionnaire du Diable, 1906


Définition d'ésotérisme


Etymologie : composé à partir de l'adjectif ésotérique, du grec antique esôterikós, de l'intérieur, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.
Synonyme : magie.

Le mot ésotérisme a été créé en 1824 par Jacques Matter (1791-1864), professeur d'Histoire ecclésiastique à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, à partir de l'adjectif ésotérique utilisé pour qualifier les enseignements de certains philosophes de l'Antiquité. Ces enseignements étaient professés à l'intérieur de l'école philosophique à un petit nombre de disciples et devaient rester inconnus des profanes.

Au sens large, l'ésotérisme est une doctrine ou un enseignement qui n'est accessible qu'aux initiés, qui nécessite une initiation pour être compris. Plus généralement, il est utilisé pour qualifier des courants de pensée minoritaires et fermés, ayant la culture du secret.
Exemples: alchimie, hermétisme, Kabbale, magie, occultisme, paranormal, sciences occultes, sociétés secrètes, soufisme.

En Occident, le terme ésotérisme recouvre un très grand nombre de disciplines ou de pratiques dont certaines ont un caractère sectaire.

Publié le 18 novembre 2023



Accueil     Dictionnaire     Haut de page