La Toupie  >  Dictionnaire  >  Naturalisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Naturalisme



Définition de naturalisme


Etymologie : du latin naturalis, naturel, de natura, action de mettre au monde, génération, naissance, nature, essence, propriété, qualité, constitution, manière d'être., avec le suffixe, -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

En philosophie, le naturalisme est la doctrine de ceux qui affirment qu'il n'existe rien en dehors de la nature, que celle-ci existe par elle-même, sans cause ou principe extérieurs. Les sciences expérimentales tiennent une place essentielle dans la résolution des problèmes philosophiques. Le naturalisme s'oppose au surnaturel et à toute forme de transcendance.
Exemple : le naturalisme de Lucrèce.
Synonymes : matérialisme, positivisme.
Antonymes : idéalisme, spiritualisme, utopisme.

Le naturalisme est une école littéraire du XIXe siècle, autour d'Emile Zola, qui prétend s'inspirer directement et exclusivement de la nature et la représenter de manière exacte, en particulier les milieux prolétaires, en appliquant les méthodes de la science positive. Prolongeant le réalisme, le naturalisme cherche à reproduire la réalité avec une parfaite objectivité, même sous ses aspects les plus vulgaires.
Synonymes : réalisme, vérisme.

Dans les arts, le naturalisme est l'imitation exacte de la nature. Il s'oppose à la stylisation, à l'idéalisme, au symbolisme.

En sciences humaines, le naturalisme est une approche qui considère que tout phénomène peut être décrit objectivement, est donc stable et prédictible.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page