La Toupie  >  Dictionnaire  >  Autodétermination

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Autodétermination



Définition de l'autodétermination


Etymologie : du grec "autos", soi-même, et du latin determinatio fixation d'une limite, d'une fin.

L'autodétermination est l'action, pour un peuple, de prendre en main son propre destin, c'est-à-dire de choisir librement son statut international et son organisation politique et administrative.

La notion d'autodétermination découle du principe considéré comme fondamental que les peuples ont le droit de disposer d'eux-mêmes, indépendamment de toute influence étrangère. Le principe d'autodétermination a été introduit en droit international et en diplomatie avec la Charte des Nations unies, en 1951.

Après la Première Guerre mondiale, avec la chute des anciens empires des Habsbourg et des Hohenzollern, furent organisés les premiers référendums d'autodétermination qui ont permis à de nombreux territoires de choisir le pays auquel ils seraient rattachés.

Pour la France, les derniers référendums d'autodétermination ont concerné l'Algérie (1961) et la Nouvelle-Calédonie (1998).

Souvent utilisé par les minorités ethniques ou religieuses pour revendiquer leur indépendance par rapport à un Etat plus vaste, le principe de l'autodétermination se heurte au concept de l'intégrité territoriale. Le conflit résulte en général des différentes façons de définir le mot peuple par des minorités séparatistes et par l'Etat.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page