La Toupie  >  Dictionnaire  >  Contreculture

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Contreculture ou contre-culture



Définition de contreculture


Etymologie : du latin contra, en opposition, contre et cultura, culture, agriculture.

La contreculture désigne un ensemble de manifestations culturelles, d'attitudes, de valeurs, de normes utilisé par un groupe, qui s'oppose à la culture dominante ou la rejette. Le terme a été créé en 1969 par le sociologue Theodore Roszak. Il s'applique à un phénomène structuré, visible, significatif et persistant dans le temps.

Dans les années 1970, le terme contreculture est utilisé pour qualifier les mouvements contestataires de la jeunesse à l'encontre de la domination culturelle de la bourgeoisie et du puritanisme sexuel : La contreculture était alors représentée dans les médias par le journal Libération, les magazines Actuel, Novamag, les premières radios libres…

Exemples de mouvements pouvant être associés, selon les époques, à la contreculture :
  • le féminisme,
  • la musique contestataire,
  • l'underground artistique,
  • les arts de la rue,
  • le dadaïsme,
  • le surréalisme,
  • le situationnisme.

Il n'est pas rare de voir les personnes les plus créatives ou certaines des composantes de la contreculture récupérées par la culture dominante et le système marchand. Ainsi apparaissent de nouveaux produits fabriqués industriellement issus de la contreculture comme les blue-jeans usés.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page