La Toupie  >  Dictionnaire  >  Economie d'échelle

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Economie d'échelle


"Les activités industrielles étant devenues planétaires, elles entendent réaliser de gigantesques économies d'échelle, et donc, par des technologies appropriées, contrôler et homogénéiser les comportements."
Bernard Stiegler - Le désir asphyxié, Le Monde diplomatique, juin 2004


Définition d'économie d'échelle


L'expression économie d'échelle désigne les situations dans lesquelles une augmentation de la production d'une entreprise engendre une diminution du coût unitaire moyen d'un produit ou d'un service.

L'un des principaux facteurs d'économie d'échelle est la répartition des coûts fixes [1] incompressibles (machines, bâtiments, structure administrative, etc.) sur un plus grand nombre d'unités produites.
    Exemple :
      Coût variable pour produire un objet : 10 €
      Coût fixe : 100 €
      Pour une production de 5, le coût unitaire moyen est de 10 + 100/5 = 30 €
      Pour une production de 20, le coût unitaire moyen est de 10 + 100/20 = 15 €
      Pour une production de 100, le coût unitaire moyen est de 10 + 100/100 = 11 €
Les domaines où ces économies d'échelle sont les plus importantes sont ceux nécessitant des infrastructures de réseau (transport ferroviaire, électricité, télécommunications, etc.) ou de lourds investissements de recherche et de développement.

Les économies d'échelle peuvent aussi résulter :
  • d'un effet d'apprentissage (meilleure maîtrise de la production et organisation optimale du travail),
  • d'un effet de masse pour les achats auprès des fournisseurs (ex : centrales d'achat de la grande distribution)
  • de la possibilité de mettre en place une spécialisation de la production (travail à la chaîne).
Les économies d'échelle sont l'un des leviers dont dispose une entreprise pour augmenter les gains des détenteurs de son capital. Ainsi elle cherchera à augmenter la quantité produite pour faire diminuer le coût unitaire de chacun de ses produits. Si elle laisse ses prix de vente identiques, elle pourra alors accroître sa marge bénéficiaire. Si elle baisse ses prix, elle pourra, à cause de l'élasticité des prix, augmenter ses ventes et améliorer sa part de marché.

Les économies d'échelle sur un secteur d'activité donné facilitent la concentration des entreprises et conduisent parfois à des situations d'oligopole ou de monopole naturel.


    Note :
      par définition les coûts fixes sont constants, jusqu'à un certain seuil, quel que soit le niveau de production.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page