La Toupie  >  Dictionnaire  >  Goulag

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Goulag



Définition de Goulag


Etymologie : acronyme du russe Glavnoïe Oupravlenie Laguereï, Direction générale des camps.

Le terme Goulag désigne le système de camps de travaux forcés, en URSS, où étaient principalement détenus des prisonniers politiques, adversaires supposés du régime. Il avait pour but d'assurer par la répression et la peur, le caractère irréversible de la Révolution russe.

Créés dès 1918, dans la continuité des katorgas, bagnes de l'Empire russe, les camps de travaux forcés dépendaient de chaque ministère des Républiques concernées (Intérieur jusqu'en 1930, puis Justice). En 1934, ils ont été regroupés sous une seule administration, la Direction générale des camps (Goulag), rattachée au Commissariat du peuple aux Affaires intérieures, police politique de l'URSS.

Outre sa mission politique, le Goulag s'est vu assigner, sous Staline un rôle économique et fut l'un des moteurs de l'industrialisation de l'URSS. Les détenus, appelés Zeks (abréviation de zaklioutchoniï , détenus, enfermés), étaient utilisés pour des travaux d'infrastructure de transport (canaux, voies de chemin de fer), d'exploitation forestière ou minière, de production industrielle.

Dans les camps du Goulag étaient détenus des criminels de droit commun mais surtout que des dissidents et des opposants réels ou supposés au régime soviétique. A la mort de Joseph Staline, en 1953, il y avait plusieurs milliers de camps regroupés en 476 complexes, répartis sur de très larges territoires dans les régions arctiques et subarctiques et en Sibérie. Selon les historiens entre 15 et 18 millions de personnes ont séjourné dans les camps du Goulag et 10% environ y seraient mortes

Les camps du Goulag ont atteint leur point culminant sous la dictature de Staline, avant de voir leur population décroite et les conditions de vie s'améliorer avec la déstalinisation. Ils ont été définitivement fermés en 1986 avec l'arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev et la glasnost.


Par extension, le Goulag désigne le système de camps de concentration pour des prisonniers politiques dans un régime communiste totalitaire.
Exemples : Goulag chinois, Goulag Khmer Rouge.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page