La Toupie  >  Dictionnaire  >  Grand remplacement

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Grand remplacement


"Le grand remplacement ? C'est l'idée que, en raison de l'immigration, des populations minoritaires deviendraient bientôt majoritaires en France."
Baptiste Legrand - Immigration : que répondre à votre beau-frère qui croit au "grand remplacement" ? - L'Obs, 13 janvier 2018


Définition de Grand remplacement


Le "Grand remplacement" est l'idée selon laquelle la population française, dite "de souche", née sur le territoire métropolitain, serait en train d'être remplacée sous la pression démographique par une population issue du Maghreb et d'Afrique noire provenant des anciennes colonies.

Cette théorie, qui s'apparente à du conspirationnisme, a été introduite en 2010 par Renaud Camus, écrivain et militant politique français, dans "De l'in-nocence : abécédaire" et développée l'année suivante dans son livre "Le Grand Remplacement". Cette substitution de la population française et européenne par une population non européenne qui provoquerait un changement de civilisation serait, selon lui, soutenue, voire orchestrée par une élite politique, intellectuelle et médiatique, qualifiée de "remplaciste". Cette conspiration serait justifiée par idéologie ou par intérêt économique.
    "De tels discours de remplacement du peuple français prennent racine dans l'antisémitisme sous la Troisième République et le nationalisme d'avant-guerre, qui visaient les Juifs, les Arméniens, les Italiens et les Maghrébins parmi d'autres communautés. Ces discours se prolongent jusqu'à nos jours à travers le néonazisme, et en viennent à cibler spécifiquement les musulmans avec la théorie du complot Eurabia introduite en 2005 par l'essayiste britannique Bat Ye'or, qui préfigure les thèses avancées cinq ans plus tard par Renaud Camus dans ses différents ouvrages." (Wikipédia)
En France, l'expression "Grand remplacement" est principalement utilisée au sein de l'extrême droite française, en particulier par la mouvance identitaire, pour dénoncer une supposée invasion migratoire, phénomène réfuté par la plupart des spécialistes.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page