La Toupie  >  Dictionnaire    >  Chômage

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Chômage




Définition du chômage


Etymologie : du latin caumare, se reposer pendant la chaleur, venant du grec kauma, chaleur brûlante.

Le chômage est la situation d'une personne qui, souhaitant travailler et ayant la capacité de le faire (âge notamment), se trouve sans emploi malgré ses recherches. L'absence d'emploi peut résulter d'une entrée dans la vie active, du désir de retrouver un emploi après une période d'inactivité, d'un licenciement, d'une démission volontaire ou d'un désir de changer d'activité.

Le taux de chômage est le rapport entre le nombre de chômeurs et la population active ("l'ensemble des individus exerçant ou déclarant chercher à exercer une activité rémunérée", selon la définition de l'INSEE).

Du point de vue économique, le chômage est interprété comme la résultante d'un déséquilibre entre l'offre et la demande sur le marché du travail.

Plusieurs formes de chômage peuvent être distinguées :
  • Le chômage naturel (ou frictionnel) est dû au fait que chaque jour il y a, pour diverses raisons, de nouveaux demandeurs d'emploi, et qu'il y a toujours un temps de battement entre le début de la recherche de l'emploi et l'entrée dans un nouvel emploi. Un taux de chômage nul ne peut donc être atteint. Le plein emploi est considéré comme atteint lorsque le taux de chômage se situe aux alentours de 3,5% à 4%.

  • Le chômage conjoncturel (ou keynésien) correspond à un ralentissement de l'activité économique provoquant une réduction temporaire des besoins de main d'oeuvre dans l'économie. Les entreprises licencient pour adapter leur capacité de production à la baisse de l'activité économique. Le chômage conjoncturel se résorbe avec le retour de la croissance économique qui nécessite des embauches de la part des entreprises.

  • Le chômage structurel est lié à des changements de structures économiques dans un pays, provoquant une inadéquation qualitative entre l’offre et la demande de travail. L'évolution des qualifications dues aux évolutions techniques conduit à rendre inemployable une partie de la population active qui ne trouve plus d'emplois correspondant à ses qualifications.

  • Le chômage technique, au sein d'une entreprise, découle de l'impossibilité pour d'autres secteurs d'activité ou d'autres entreprises de lui fournir les éléments nécessaires à la fabrication de ses produits.

  • Le chômage partiel peut être provoqué par une baisse d'activité anormale de l'entreprise qui est obligée de réduire les horaires de travail.

  • Le chômage saisonnier concerne certaines branches professionnelles dont l'activité varie sensiblement selon les périodes de l'année.

La définition du chômage comprend de nombreuses variantes et est sujette à des controverses théoriques ou statistiques. En France le chômage est mesuré de deux manières différentes :
  • par le Ministère du travail, mensuellement, à partir du fichier des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE.
  • par l'enquête "Emploi" de l'Insee, donnant des évaluations trimestrielles du chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail)


Accueil     Dictionnaire     Haut de page