La Toupie  >  Dictionnaire    >  Consumérisme ou Consommaction

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Consumérisme ou Consommaction




Définition de consumérisme ou consommaction


Etymologie : de l'anglais consumerism, de consumer, consommateur. Le Journal Officiel du 3 janvier 1974 propose d'utiliser les termes de "Consommatisme" ou "Consommaction".

Premier sens

Le consumérisme désigne l'ensemble des doctrines, actions et organisations ayant pour objectif la défense des intérêts des consommateurs. La forme la plus fréquente du consumérisme est l'association de consommateurs. Ses actions couvrent les domaines de la protection, de l'information, de l'éducation et le respect des droits des consommateurs.

Bien qu'il soit apparu au XXe siècle, le consumérisme ne s'est réellement développé que dans les années 1970. En France, les mouvements associatifs de défense des consommateurs regroupent près de 5 millions de membres.

Le consumérisme ne comprend pas les organismes publics de défense ou de représentation des consommateurs, tel l'Institut National de la Consommation (INC) créé par le ministère de l'Economie.


Exemples de centres d'intérêts du consumérisme :
  • caractéristiques et qualité du produit,
  • services associés,
  • canaux de distribution,
  • qualité et clarté de l'emballage (date limite de consommation, consignes de sécurité et recommandations d'emploi
  • études comparatives...


Second sens

Le terme consumérisme est parfois utilisé en sociologie ou dans le langage courant pour qualifier une idéologie économique où la consommation de biens et services dispose d'une place capitale dans la société, sans qu'une idéologie politique lui soit clairement associée, ou si c'est le cas, de manière subtile et insidieuse. On parle alors de société de consommation.

Depuis la fin du XXe siècle, le consumérisme est vivement critiqué à la fois par les écologistes et les mouvements "anti-pubs".



Accueil     Dictionnaire     Haut de page