La Toupie  >  Dictionnaire  >  Public

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Public


"La différence entre le peuple et le public, c'est que le public paye... Mais à l'usage, on s'aperçoit qu'un billet de théâtre est souvent moins coûteux qu'un bulletin de vote."
Guy Bedos - Merci pour tout


Définition de public


Etymologie : pour l'adjectif : du latin publicus, qui concerne l'Etat, qui intéresse le public, qui est à l'usage de tous, public,
pour le nom : du latin publicum, intérêt public, intérêt général, Etat, propriété de l'Etat, domaine de l'Etat, domaine public, lieu public, la place publique, la rue, le public, la foule,
Tous deux dérivent de populus peuple, public, foule, multitude.

L'adjectif public (publique au féminin) qualifie ce qui :
  • appartient au peuple dans son entier, concerne les citoyens.
    Exemples : l'intérêt public, le bien public, l'estime publique.

  • appartient à l'Etat, est relatif à l'Etat, est sous son contrôle, étatique.
    Exemples : les pouvoirs publics, l'autorité publique, le Trésor public.

  • est commun, collectif, peut être utilisé par tous, où tout le monde est admis.
    Exemples : la voie publique, les bancs publics, les jardins publics.

  • qui émane d'une personne ayant une fonction officielle.
    Exemple : acte public.

  • se déroule en présence de tout le monde.
    Exemple : une audience publique.

  • est manifeste, notoire, connu du plus grand monde.
    Exemple : de notoriété publique.
Antonymes : privé, personnel.


Le nom commun public désigne un ensemble non structuré de personnes qui :
  • s'intéressent à une oeuvre dans les domaines intellectuel, littéraire, artistique, journalistique, etc. ou à un sujet précis.
    Synonymes, selon le domaine : les lecteurs, les spectateurs, les auditeurs, l'assistance, etc.

    Dans son ouvrage Lire, interpréter, actualiser. Pourquoi les études littéraires ? (Editions Amsterdam, 2007), Yves Citton en donne cette définition : "collection d'individus apparemment autonomes et indépendants, qui ne se connaissent et ne se voient pas (contrairement à une foule), mais qui tendent malgré cette séparation spatiale à penser et à agir de la même façon, parce qu'ils "se retrouvent" circulairement dans les médias qui informent leur sensibilité et leur idéologie, selon une logique qui relève des lois du marché davantage que d'un contrôle politique direct."

  • fréquentent les commerces, les services publics, les transports en commun, les musées, etc.
    Synonymes, selon le cas : clientèle, clients, usagers, visiteurs.

  • assistent à une réunion.
    Exemple : les applaudissements du public.

Le grand public est l'ensemble de la population d'un pays ou d'une région, par opposition aux publics spécialisés qui s'intéressent à un domaine particulier.

L'expression "le public" (par opposition "au privé") est souvent utilisée pour désigner, de manière abrégée, le secteur public, le service public, une administration publique, l'école publique, etc.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page