La Toupie  >  Dictionnaire  >  Moeurs

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Moeurs


"Ce que les hommes appellent civilisation, c'est l'état actuel des moeurs et ce qu'ils appellent barbarie, ce sont les états antérieurs. Les moeurs présentes, on les appellera barbares quand elles seront des moeurs passées."
Anatole France - Sur la pierre blanche, 1905


Définition de moeurs


Etymologie : du latin mos, au pluriel moris, conduite, manière d'agir, genre de vie, habitude, moeurs.

Sens 1, sans idée prépondérante de morale

En sociologie, les moeurs sont les habitudes naturelles ou acquises de conduite ou de manière de vivre d'un individu, d'un groupe, d'un peuple, d'une société.
Les moeurs varient selon les époques et les peuples. Elles sont étudiées en ethnologie et en sociologie comparative.

Par extension, le terme moeurs s'applique aux habitudes naturelles des différentes espèces animales.

Sens 2, avec idée prépondérante de morale

Les Moeurs d'une société désignent les comportements, les usages et la conduite morale codifiés par celle-ci et qui lui sont propres. Elles forment un ensemble de normes issues de coutumes, de religions, de règles de civilité ou de règles de droit.
Exemple : une personne aux moeurs dissolues.

Les bonnes moeurs sont l'ensemble des attitudes et comportements conformes à la norme sociale, en particulier en matière de sexualité. Du fait de l'immigration massive et du développement du multiculturalisme, les bonnes moeurs peuvent concerner les habitudes alimentaires, vestimentaires, la pudeur, les modes de sépulture, les relations hommes / femmes, etc.
Exemple : outrage aux bonnes moeurs.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page