La Toupie  >  Dictionnaire  >  Immigration, immigré

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Immigration, immigré




Définition d'immigration, immigré


Etymologie : du latin immigrare, passer dans, s'introduire dans.

Le verbe "immigrer" signifie entrer de manière temporaire ou définitive dans un pays dont on n'a pas la nationalité.

Un immigrant (ou migrant) est celui qui est en train d'immigrer ou qui vient d'immigrer.

Un immigré est une personne qui est établie dans un pays par voie d'immigration.

L'immigration est l'action d'immigrer, de séjourner de manière durable ou définitive dans un pays étranger.
L'immigration est aussi le phénomène d'entrée dans un pays d'accueil d'individus ou d'une population d'individus non autochtones, en général pour y trouver un emploi ou avec l'intention de s'y établir dans la perspective d'une meilleure qualité de vie.
Synonymes : exode, déplacement, nomadisme, migration, transplantation.
Antonyme : émigration qui est le même phénomène du point de vue du pays de départ.
Définition d'immigration donnée par le Haut Conseil à l'Intégration :
"Phénomène désignant des mouvements de population d'un territoire vers un autre. Somme théorique, à un moment donné, des flux d'immigrés et des "stocks" de personnes immigrées depuis un temps déterminé sur le territoire. Note : La notion de "population issue de l'immigration" est d'un emploi aussi courant que délicat. On peut cependant considérer que près d'un cinquième de la population de nationalité française résidant en France est "issue de l'immigration" depuis un siècle."

Pour l'INSEE, pour être comptabilisé comme immigré, il faut être né à l'étranger, sans avoir la nationalité française, et résider en France. La situation d'immigré est permanente, même si l'on acquiert la nationalité française. En outre, c'est le pays de naissance qui définit l'origine géographique d'un immigré et non sa nationalité de naissance. L'ONU a une définition plus large, considérant comme immigrée une personne née dans un autre pays que celui où elle réside.

L'immigration brute est le nombre total des immigrés. L'immigration nette est l'immigration brute diminuée du nombre des émigrés.

L'immigration interne ou régionale est le déplacement de population à l'intérieur d'un même pays.


Les différentes motivations de l'immigration :
  • Professionnelle (Ex : mission de longue durée à l'étranger),
  • Etudes,
  • Politique (Ex : réfugié politique fuyant des persécutions),
  • Sécuritaire (Ex : en cas de guerre dans le pays d'origine),
  • Economique (Ex : recherche d'un meilleur niveau de vie dans les pays riches),
  • Personnelle, par goût pour le pays,
  • Familiale (Ex : rejoindre le conjoint ou un enfant déjà installé),
  • Fiscale, dans un pays ayant un niveau d'imposition moins élevé.

Pour le pays d'accueil l'intérêt de l'immigration peut être :
  • faire face à un déficit des naissances et au vieillissement de la population,
  • disposer d'une main d'oeuvre en quantité ou qualité suffisante.
Selon la définition des Nations unies, la proportion des immigrés en 2010 était de 11% en France (Émirats arabes unis 70%, Canada 21%, Espagne 14%, Etats-Unis 13%, Allemagne 13%, Royaume-Uni 10%, Belgique 9%, Italie 7%...).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page