La Toupie  >  Dictionnaire   >  Antisémitisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Antisémitisme




Définition de l'antisémitisme


Etymologie : du grec anti, contre, opposé et de Sem, l'un des fils de Noé dans la Genèse.

L'antisémitisme désigne un sentiment systématique d'aversion envers les Juifs en tant que peuple ou "race", supposée inférieure. Il peut prendre la forme d'une opinion ou d'une attitude hostile, de discrimination (ghetto, expulsion), de racisme, de persécution. L'antisémitisme constitue une négation du droit à la différence.

L'origine du mot "antisémite" est attribuée au journaliste Wilhelm Marr, en 1879 dans un pamphlet anti-juif. Il ne s'agit pas d'une hostilité confessionnelle (contre la religion judaïque), mais socio-politique et économique. La construction étymologique du mot "antisémite", qui n'a été utilisé que vis-à-vis des Juifs, est impropre car l'adjectif sémite désigne en réalité les peuples parlant les langues sémitiques originaires du Moyen-Orient et du nord-est de l'Afrique, et non une ethnie particulière.

L'hostilité envers les Juifs, qui remonte à l'Antiquité païenne, a pour origine leur fidélité à un Dieu unique. Au IVe siècle après notre ère, ils furent accusés de la mort de Jésus-Christ (notion de peuple déicide). L'antisémitisme n'a dès lors cessé de croître au cours des siècles.

L'antisémitisme est allé jusqu'à des formes institutionnalisées de persécutions qui culminèrent avec l'extermination systématique (Shoah) entreprise par le régime nazi qui a fait plus de 5 millions de morts pendant la Seconde Guerre mondiale.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page