La Toupie  >  Dictionnaire  >  Contrôle social

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Contrôle social



Définition de contrôle social


On appelle "contrôle social" l'ensemble des moyens et des pratiques, formels ou informels, mis en oeuvre au sein d'une société ou d'un groupe social, pour que ses membres agissent en conformité avec les normes dominantes en vigueur. Son but est de garantir l'ordre social et le respect du système de valeurs. Il peut être positif pour stimuler un comportement acceptable ou négatif pour empêcher un comportement considéré comme néfaste pour les droits et les intérêts des autres.

La notion de contrôle social est apparue dans les années 1920, chez les sociologues de l'école de Chicago. Elle correspond à la notion de socialisation, ensemble des mécanismes par lesquels la plupart des normes sociales sont transmises. En 1951, le sociologue américain Talcott Parsons (1902-1979), dans le "Système social" a une approche plus restreinte du contrôle social qu'il définit comme le "processus par lequel, à travers l'imposition de sanctions, la conduite déviante est contrecarrée et la stabilité sociale maintenue".

Les formes et modalités du contrôle social varient selon le type de société. On peut distinguer plusieurs formes de contrôle social:
  • le contrôle formel, exercé par des organisations spécialisées : Il s'accompagne de sanctions ou de récompenses institutionnalisées.

  • le contrôle informel qui agit aux cours des interactions de la vie quotidienne au sein des groupes auxquels l'individu appartient :
    • la famille,
    • les amis,
    • l'école,
    • l'entreprise,
    • etc.
    Il se manifeste de manière implicite et diffuse (regards, moqueries, jugements, réprobations, encouragements, compliments, etc.). Il a tendance à s'affaiblir dans les grandes agglomérations où les relations interpersonnelles sont plus réduites. Il tend à y être remplacé par les messages véhiculés avec les moyens modernes de communication (publicités, médias, fichages informatiques, etc.).

Le respect d'une norme peut être interne et conscient si l'individu adhère de manière réfléchie à la règle en la considérant comme légitime, ou inconscient s'il agit par habitude et sans réflexion sur le sens de la norme.

Suivant les points de vue, le contrôle social peut être perçu comme le ciment de la cohésion sociale ou comme un moyen de domination de l'individu.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page