La Toupie  >  Dictionnaire  >  Sionisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Sionisme



Définition du sionisme


Etymologie : de l'hébreu Sion, nom d'une des collines de Jérusalem, souvent considérée comme le symbole de la ville, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le sionisme est un mouvement né à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, visant à la création d'un Etat juif indépendant en Palestine. Il s'est développé sous la pression de l'antisémitisme et des pogroms d'Europe centrale, mais aussi à cause du choc provoqué par l'affaire Dreyfus.

Plus politique que religieux, le sionisme trouve cependant son inspiration dans le sentiment mystique de l'avènement messianique et du retour du peuple juif sur la Terre Promise. En effet, dans la Bible, Israël est la terre donnée aux Juifs pour s'y installer, puis à partir du roi Saül pour s'y construire un Etat.

Le sionisme, dont Theodor Herzl (1860-1904) est le principal organisateur, rencontre des oppositions au sein même de la Diaspora juive, mais devient l'espoir pour les communautés persécutées d'Europe orientale. L'Organisation Sioniste Mondiale est créée lors du premier congrès à Bâle en 1897. Jusqu'en 1946, un congrès est organisé tous les deux ans (sauf durant les périodes des guerres mondiales) dans différentes villes européennes, pour construire l'infrastructure nécessaire à l'installation des Juifs en Palestine.

En 1917, la "déclaration Balfour", (lettre ouverte du ministre britannique des Affaires Étrangères, Arthur James Balfour, adressée à Lord Walter Rothschild) promet la création d'un "Foyer national juif" en Palestine. Celui-ci est officialisé par le mandat de la "Société des Nations" de 1922, plaçant la Palestine sous l'autorité britannique.

En novembre 1947, l’ONU décide du partage de la Palestine entre un Etat juif et un Etat arabe. La création de l'Etat d'Israël est proclamée en 1948.

Après 1948, l'Etat d'Israël revendique un rôle dominant dans le sionisme qui est une structure internationale. De ce fait, les débats s'y concentrent surtout sur le soutien à Israël et les organisations sionistes internationales perdent de leur influence.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page