La Toupie  >  Dictionnaire  >  Syndicat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Syndicat



Définition de syndicat


Etymologie : grec "sun", avec, et "dike", procès, justice.

Un syndicat est une association de personnes qui a pour but de défendre les intérêts professionnels et économiques de ses membres (employés, ouvriers, cadres, patrons, professions libérales). Le syndicat cherche à faire aboutir des revendications en matière de salaires, de conditions de travail, de prestations sociales... Dans les pays capitalistes, les syndicats peuvent être classés en plusieurs grandes tendances : syndicat de collaboration, réformiste ou révolutionnaire avec, en particulier, l'anarcho-syndicalisme (Cf. anarchisme).

Associations d'entraide et de secours mutuels à l'origine, les syndicats sont apparus en France au XIXe siècle. Perçus avec hostilité ou simplement tolérés par le patronat et les gouvernements, les syndicats ont aussi parfois été violemment réprimés, notamment après la Commune de Paris. Leur reconnaissance officielle n'intervient qu'en 1884 avec la loi Waldeck-Rousseau.


Historique du mouvement syndical en France

  • 1884 : la loi Waldeck-Rousseau reconnaît et réglemente l'existence des syndicats.
  • 1895 : création de la CGT (Confédération générale du travail).
  • 1919 : création de la CFTC (Confédération française des syndicats chrétiens) issue du catholicisme social.
  • 1919 : création de Confédération générale de la production française (Patronat).
  • 1936 : les accords de Matignon (congés payés et conventions collectives).
  • 1936 : la Confédération générale de la production française devient la Confédération générale du patronat français.
  • 1944 : création de la CGC (Confédération générale des cadres).
  • 1945 : la Constitution reconnaît le droit à l'action syndicale et le droit de grève.
  • 1946 : création de la CNT (Confédération nationale du travail), en référence à la CNT espagnole, syndicat anarchiste et libertaire.
  • 1946 : la Confédération générale du patronat français devient le CNPF (Conseil national du patronat français).
  • 1948 : création de la CGT-FO (Force ouvrière) et de la FEN (Fédération de l'Education nationale) issues d'une scission au sein de la CGT.
  • 1964 : naissance de la CFDT (Confédération française démocratique du travail) après éclatement de la CFTC (Confédération française des syndicats chrétiens).
  • 1988 : création, aux PTT, du premier syndicat SUD (Solidaires, Unitaires et Démocratiques), suite à un désaccord de militants avec les positions de la CFDT.


Accueil     Dictionnaire     Haut de page