La Toupie  >  Dictionnaire  >  Anticommunisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Anticommunisme



Définition de l'anticommunisme


Etymologie : du grec anti, contre, opposé, et de communisme.

L'anticommunisme est un mouvement d'opposition au communisme. C'est une doctrine politique d'hostilité à l'idéologie communiste, aux gouvernements ou aux organisations qui s'en réclament, ainsi qu'à toutes les formes qu'elle peut prendre, tant sur le plan pratique que théorique.

Déjà mentionné dans le "Manifeste du parti communiste" par Karl Marx (1848), l'anticommunisme est apparu au milieu du XIXe siècle. Il s'est surtout développé au XXe siècle après la prise du pouvoir en 1917 par les bolcheviks en Russie et la création de l’URSS. Principalement focalisé contre le léninisme puis le stalinisme, l'anticommunisme met en avant l'atteinte à la propriété privée, le manque de liberté individuelle et de démocratie dans les régimes communistes.

Outre ses critiques du communisme, l'anticommunisme peut se manifester par le soutien à des dictatures ou à des mouvements contre-révolutionnaires (Contras au Nicaragua), le renversement de gouvernements démocratiquement élus (Espagne en 1936), la répression du mouvement ouvrier et du syndicalisme (Etats-Unis), l'emprisonnement de militants….

Après la Seconde Guerre mondiale, l’anticommunisme a été l'une des caractéristiques de la politique des Etats-Unis durant la Guerre froide (1947-1991).

De nombreux courants de gauche ou d'extrême gauche se sont opposés au régime de l'URSS, et notamment stalinien, sans être anticommunistes : trotskisme, conseillisme, luxemburgisme, communisme libertaire, etc.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page