La Toupie  >  Dictionnaire  >  Think tank

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Think tank



Définition de think tank


Etymologie : expression anglaise qui, littéralement, signifie réservoir d'idées.

L'expression "think tank" (ou réservoir d'idées ou laboratoire d'idées) désigne une institution de droit privé, en principe indépendante, à but non lucratif, qui regroupe des experts ou des professionnels chargés de réfléchir sur des questions des domaines politique, économique, technologique, social, etc.
Synonymes : "brain box" ou "think factory".

Les think tanks produisent régulièrement des études ou des rapports et formulent des propositions. Certains sont ouverts vers la société civile et organisent des réunions publiques, des séminaires ou des colloques. Ils sont parfois considérés comme un lien entre le monde du savoir ou de la recherche et celui de la politique ou du pouvoir.

Les think tanks se distinguent des clubs ou des cercles de réflexion qui sont souvent réunis autour d'un homme ou d'un parti politique et qui fonctionnent de manière plus informelle avec des personnes de bonne volonté, sur une base non professionnelle.

Créée à Londres en 1884 pour promouvoir des réformes sociales, la Fabian Society est considérée comme le plus ancien think tank. Développés depuis la fin des années 1960 à partir des Etats-Unis, les think tanks conservateurs proches de Ronald Reagan et Margaret Thatcher ont contribué, dans les années 1980, au déploiement de politiques néolibérales. En 2010, 6480 think tanks étaient dénombrés dans le monde (source Wikipédia).


Carol Weiss, professeur à l'Université d'Harvard, distingue quatre types de think tanks :
  • les "universités sans étudiants", composées en général de chercheurs titulaires de doctorats et qui s'emploient à réaliser des études avec un souci de rigueur académique.
  • les think tanks qui travaillent principalement à des études commandées par les institutions publiques.
  • les "advocacy think tanks" ou dévoués à une cause, qui produisent des études et soutiennent des idées en lien avec les valeurs qu'ils défendent.
  • les think tanks liés aux partis politiques, mais qui essaient néanmoins de garder une certaine autonomie pour préserver la qualité de leurs recherches.

En France, les think tanks se sont surtout développés à partir des années 1990-2000. Quelques exemples de think tanks français :
  • IFRI (Institut français des relations internationales, 1979),
  • Confrontations Europe (1991),
  • Fondation pour la Recherche Stratégique (1992),
  • Institut de Relations Internationales et Stratégiques (1996),
  • Notre Europe (1996),
  • Institut Montaigne (2000),
  • La République des idées (2002),
  • Fondapol (Fondation pour l'innovation politique, 2004),
  • Terra Nova (2008).

Exemples de critiques faites aux think tanks :
  • ils seraient des outils de propagande au service d'une idéologie majoritairement conservatrice,
  • ils manqueraient d'indépendance par rapport à ceux qui les financent (instituts privés, fondations, entreprises),
  • ils étoufferaient la vraie discussion publique,
  • ils ne garantiraient pas l'expertise réelle de leurs membres,
  • ils inverseraient le processus de recherche en apportant d'abord les conclusions, puis en effectuant les recherches visant à les justifier.


    >>> Terme connexe : Club

    >>> Terme connexe : Lobby


Accueil     Dictionnaire     Haut de page