La Toupie  >  Dictionnaire  >  Traditionalisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Traditionalisme



Définition de traditionalisme


Etymologie : du latin traditio, action de transmettre, de livrer.

Sens général :

Le traditionalisme est l'attachement aux traditions, aux croyances, aux coutumes, aux valeurs, aux usages et aux idées transmises par la tradition. Convaincus que la société doit conserver à tout prix ses formes politiques, morales et religieuses, les traditionalistes cherchent à les perpétuer de génération en génération.
Synonyme de conservatisme et de conformisme, il s'oppose au progressisme.

Le traditionalisme considère que les traditions sont l'expression légitime des vrais besoins de la société et, en conséquence, la critique que peut en faire la raison ne peut être que superficielle, inappropriée et malsaine.

Dans le domaine religieux :

Le traditionalisme est une doctrine qui ne reconnaît, comme source de vérité que la Tradition et la Révélation divine, face auxquelles la raison doit s'incliner. Il s'oppose à toute évolution des pratiques religieuses.
Synonyme : intégrisme.

Dans l'Eglise catholique, le traditionalisme s'oppose, depuis le Concile Vatican II (1962-1965), au courant réformateur. Les traditionalistes catholiques souhaitent que soient maintenus les usages et coutumes du culte religieux tels qu'ils étaient pratiqués avant ce concile. Ils sont attachés au rite "tridentin", codifié à la suite du Concile de Trente, en 1570, par le pape saint Pie V.


Le mot traditionalisme est souvent utilisé dans un sens péjoratif.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page