La Toupie  >  Dictionnaire   >  Bicamérisme ou bicaméralisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Bicamérisme ou bicaméralisme




Définition de bicamérisme ou bicaméralisme


Etymologie : du latin bi, double, deux fois et camera, chambre.

Le bicamérisme (ou bicaméralisme) est un système politique basé sur un pouvoir législatif, le Parlement, constitué de deux assemblées dont les membres sont désignés selon des modes différents.

On distingue en général une chambre basse et une chambre haute.

Dans la plupart des Parlements, la chambre basse, élue au suffrage universel direct, est la plus importante. Elle représente les citoyens et détient l'initiative des propositions de loi.

Les membres de la seconde chambre sont souvent désignés ou élus au suffrage indirect par des administrations ou des représentants des régions ou des collectivités territoriales. La durée des mandats est en général plus longue que pour la chambre basse.

Le bicamérisme est apparu en Angleterre au XIIIe siècle. Il résulte d'une longue évolution historique, notamment la pression démocratique pour la chambre basse et la pression aristocratique pour la chambre haute. De nos jours, le bicamérisme s'explique par la volonté de diviser le pouvoir législatif en créant un contrepoids à la chambre basse. La chambre haute a souvent pour vocation de représenter les états (dans le cas d'une confédération d'états), les entités régionales ou locales.

Exemples :
  • France : Assemblée nationale et Sénat
  • Grande Bretagne : Chambre des communes et Chambre des lords
  • Etats-Unis : chambre des représentants et Sénat
  • Italie : Chambre des députés et Sénat
  • Allemagne : Bundestag et Bundesrat

Le bicaméralisme désigne la doctrine qui défend le bicamérisme.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page