La Toupie  >  Dictionnaire   >  Assemblée nationale

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Assemblée nationale




Définition de l'Assemblée nationale


Etymologie : du latin assimulare, mettre ensemble, et natio, naissance, extraction.

Dans les Etats disposant d'un système législatif bicamériste (à deux chambres), l'assemblée nationale désigne parfois la chambre basse, par opposition à la chambre haute ou sénat.


L'Assemblée nationale en France

En France, dans le cadre de la Constitution de la Ve République - c'était aussi le cas sous la IVe République -, l'Assemblée nationale, ou chambre des députés, est l'assemblée élue au suffrage universel qui dispose, avec le Sénat, du pouvoir législatif. Les deux chambres forment le Parlement. En cas de désaccord entre elles sur un projet de loi, c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot. En outre, elle a seule le pouvoir de renverser le gouvernement.

L'Assemblée nationale, dont le siège est au palais Bourbon, est composée de 577 députés élus pour une législature de 5 ans. Elle peut être dissoute par le Président de la République, selon l'article 12 de la Constitution.

Elu par les députés, le président de l'Assemblée nationale dirige les débats et peut faire appel aux forces armées pour en garantir la sécurité. Il est assisté de :
- six vice-présidents qui peuvent le remplacer pendant les débats,
- trois questeurs qui gèrent collégialement l'Assemblée,
- douze secrétaires élus pour contrôler la validité des votes.


Rôle de l'Assemblée nationale :
  • Vote de la loi.
    Avec le Sénat, l'Assemblée nationale peut déposer des propositions de loi. Avant tout examen en séance plénière, les projets et propositions de loi sont examinés par l'une des huit commissions permanentes de l'Assemblée. Le va-et-vient des textes de loi entre les deux chambres, jusqu'au vote d'un texte identique, est appelé la "navette parlementaire". En cas de désaccord persistant, c'est l'Assemblée nationale qui dispose du pouvoir du dernier mot.

  • Contrôle de l'action gouvernementale :
    - questions écrites ou orales au gouvernement,
    - vote des questions de confiance sollicitées par le gouvernement,
    - vote de motions de censure contre le gouvernement...

  • Modification de la Constitution.
    Si une révision constitutionnelle n'a pas lieu par referendum, elle doit être votée à la fois par l'Assemblée nationale et par le Sénat, puis à la majorité qualifiée des 3/5e des deux chambres réunies en Congrès au château de Versailles.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page