La Toupie  >  Dictionnaire  >  Commune

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Commune



Définition de commune


Etymologie : du latin "communis", communauté, lui-même issu de "cum", avec, ensemble et de "munus", charge, dette : charges partagées, obligations mutuelles.


Au Moyen Age, une commune était une ville affranchie qui avait obtenu du seigneur féodal des exemptions et que les bourgeois (marchands et artisans) avaient le privilège d'administrer eux-mêmes.


Sens n°1 (en France)
La commune est une collectivité publique et politique, administrée par le conseil municipal, sous la direction du maire Elle est constituée d'une zone géographique clairement définie, qui est, en règle générale, une ville ou un village. La commune est le plus petit niveau de l'organisation territoriale, elle-même incluse dans un département, le département étant inclus dans une région.

Il y a, en France, environ 36500 communes qui sont soumises au Code général des collectivités territoriales. Seules les villes de Paris, Lyon et Marseille sont subdivisées en arrondissements placés sous l'autorité d'un maire d'arrondissement.


Sens n°2
Une commune désigne une communauté autogouvernée d'individus, qui tentent d'échapper à l'autorité de l'Etat ou qui contestent les modes de vie conventionnels de l'Occident. La vie en commun, fondée sur la liberté et l'économie de partage, est une manifestation du désir de retour à la terre et d'anarchie. Ayant séduit une partie de la jeunesse gauchiste dans les années 1960 et 1970, ces communautés ont beaucoup pâti de leur manque d'organisation et de leur faiblesse sur le plan sanitaire.


Sens n°3
La Commune de Paris est le nom donné à deux gouvernements révolutionnaires parisiens, en France, en 1792 et 1871.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page