La Toupie  >  Dictionnaire  >  Déréglementation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Déréglementation



Définition de la déréglementation


Etymologie : du latin regula, règle.

La déréglementation est l'ensemble des actions visant à alléger, voire à supprimer, les réglementations en place.

D'inspiration libérale, la politique de déréglementation considère, en effet, que tout ce qui contribue à restreindre le libre-échange et la liberté des acteurs économiques nuit à l'atteinte des équilibres du marché. La réglementation est, en outre, perçue comme un coût (pour la faire respecter) et une limitation de l'initiative individuelle.

Sur le plan économique, la déréglementation a pour objectif de réduire la réglementation qui pèse sur les entreprises et l'interventionnisme de l'Etat à la fois sur le marché des biens et services et sur celui du travail.

Sur le plan social ou environnemental, la déréglementation conduit à vouloir réduire les droits (ex : le Code du travail) qui protégeaient les salariés ou les populations. Ainsi, pour ses défenseurs, lorsque l'offre d'emplois non-qualifiés est faible, le SMIC (salaire minimum) empêche d'atteindre l'équilibre avec la demande de travail par la baisse des salaires au-dessous du seuil fixé par la loi, ce qui génère du chômage.

La déréglementation qui a commencé dans les années 1980 est, avec la désinflation, la baisse des impôts, la mondialisation, le libre échange, les privatisations, un des instruments de la panoplie du néolibéralisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page