La Toupie  >  Dictionnaire  >  Etat-nation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Etat-nation




Définition de l'Etat-nation


On appelle "Etat-nation" un Etat qui coïncide avec une nation établie sur un territoire délimité et définie en fonction d'une identité commune de la population qui lui confère sa légitimité. C'est un concept politique qui est la rencontre d'une notion d'ordre politique et juridique (l'Etat) et d'une notion d'ordre identitaire (la nation). Il se caractérise par une autorité fondée sur une souveraineté émanant de citoyens qui forment une communauté à la fois politique et culturelle (ou ethnique).

Définition de l'UNESCO :
"L'Etat-nation est un domaine dans lequel les frontières culturelles se confondent aux frontières politiques. L'idéal de l'Etat-nation est que l'Etat incorpore les personnes d'un même socle ethnique et culturel. Cependant, la plupart des Etats sont polyethniques. Ainsi, l'Etat-nation "existerait si presque tous les membres d'une seule nation étaient organisés en un seul Etat, sans autres communautés nationales présentes. Bien que le terme soit souvent usité, de telles entités n'existent pas".

La nation comme nous la pensons aujourd'hui est un produit du 19ème siècle. Depuis les temps modernes, la nation est reconnue comme "la" communauté politique qui assure la légitimité d'un Etat sur son territoire, et qui transforme l'Etat en Etat de tous les citoyens. La notion d'Etat-nation insiste sur cette nouvelle alliance entre nation et Etat. La nationalité est censée lier le citoyen à l'Etat et aux avantages des politiques sociales de l'Etat Providence."


Lorsque l'Etat préexiste à la nation (cas de la France), celui-ci peut chercher à développer un sentiment national avec :
  • l'imposition d'une langue officielle unique dans les actes administratifs,
  • l'instauration d'un service national,
  • la création d'une école gratuite et obligatoire,
  • la mise en place de symboles représentant la nation. Exemples :
      - drapeau,
      - hymne national
      - emblème (Marianne),
      - devise ("Liberté, Egalité, Fraternité")
Lorsque la nation préexiste à celle de l'Etat, la population peut prendre conscience de son identité nationale et manifester la volonté de vivre ensemble en fondant un Etat disposant d'institutions politiques et administratives (ce fut le cas de l'Allemagne et de l'Italie au XIXe siècle).

L'Etat-nation s'oppose à l'Etat multinational (ex : Royaume-Uni, Russie, Empire austro-hongrois,...).

La notion d'Etat-nation est critiquée, notamment par les partisans du fédéralisme européen, qui y voient une construction politique artificielle pour légitimer un Etat centralisé. Elle serait une phase de l'évolution politique ayant vocation à être dépassée au profit de l'unité européenne puis d'une gouvernance mondiale.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page