La Toupie  >  Dictionnaire   >  Franc-maçonnerie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Franc-maçonnerie




Définition de la franc-maçonnerie


Etymologie : mot calqué sur l'anglais free mason, maçon libre; du francique franc, libre, et du germain makôn, préparer l'argile pour la construction.

A l'origine, la franc-maçonnerie est une fraternité religieuse de maçons anglais au XIIe siècle. Son nom et certains de ses usages remontent aux corporations de maçons du Moyen Age. La franc-maçonnerie moderne apparaît au XVIIe siècle, en Grande-Bretagne, et surtout en Écosse, avant qu'elle ne s'étende au continent européen au cours du XVIIIe siècle.

La franc-maçonnerie est un mouvement universaliste aux objectifs d'ordre éthique et humaniste, oeuvrant pour le progrès de l'humanité, avec un idéal de fraternité et de solidarité.

La franc-maçonnerie est organisée aujourd'hui en Loges locales et en Grandes Loges supra-régionales, structurées hiérarchiquement, qui ont un fonctionnement fortement rituel. Les francs-maçons agissent de manière discrète et non secrète. L'entrée se fait par cooptation avec un cheminement initiatique qui a pour objectif d'éprouver la volonté et la bonne foi quant à l'adhésion à la démarche philosophique et humaniste de la franc-maçonnerie. Leur enseignement repose sur des méthodes de travail appelées rites. L'utilisation de symboles dans les rites est importante, les plus connus étant le triangle, le compas et le tablier.

A cause de leurs engagements humanitaires, de leur liberté d'esprit et de leurs rejets de tout dogme, les francs-maçons ont souvent été persécutés au cours de l'histoire notamment par l'Eglise catholique. En URSS, la franc-maçonnerie était considérée comme étant d'origine bourgeoise et comme "une plaie sur le corps du communisme français, qu'il faut brûler au fer rouge". Les loges maçonniques ont été interdites en 1935 par les nazis, en Allemagne.

Il y a environ 6 millions de francs-maçons dans le monde, dont les deux tiers aux Etats-Unis. En France, les obédiences les plus importantes sont le Grand Orient de France (environ trente-cinq mille membres), la Grande Loge de France (environ vingt mille membres) et la Grande Loge nationale française (environ quinze mille membres).


Définition donnée sur le site de la Franc-maçonnerie belge (http://users.swing.be/mason) :
    "La Franc-maçonnerie est une alliance universelle ayant pour but la fraternité entre tous les hommes, le perfectionnement de l'être humain et le progrès de l'humanité.
    Elle se base sur le symbolisme de la construction, dont elle a adopté le langage, elle a un caractère essentiellement initiatique, c'est-à-dire une capacité à transformer et à améliorer l'être humain et elle permet discrètement, dans le respect du rythme de chacun, d'approcher de la connaissance, d'apprendre à apprendre, d'apprendre à ressentir, d'apprendre à partager, d'apprendre à écouter. N'étant ni église, ni école, la Franc-maçonnerie ne souscrit à aucune doctrine, ni à aucun dogme.
    Elle prône la tolérance et contribue à la grandeur de l'homme, dont l'aventure la plus héroïque est de devenir un homme."




Accueil     Dictionnaire     Haut de page