La Toupie  >  Dictionnaire    >  Précarité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Précarité




Définition de la précarité


Etymologie : du latin precarius, qui s'obtient par la prière.

La précarité est l'état de ce qui est précaire, c'est-à-dire qui n'offre aucune garantie de durée, qui est incertain, sans base assurée, révocable.

Dans le domaine économique et social, la précarité est l'absence des conditions et des sécurités permettant à une personne, à une famille, à un groupe, d'assumer pleinement leurs responsabilités et de bénéficier de leurs droits fondamentaux.

La précarité est caractérisée par une forte incertitude sur la possibilité de pouvoir retrouver dans un avenir proche la situation qui est considérée comme "acceptable". Elle est donc une notion subjective et relative car elle se définit par rapport à une situation "acceptable" et au sein d'une société donnée. Le degré de perception de la précarité est, en outre, influencé par de nombreux facteurs culturels.

En France, un arrêté de 1992 a défini cinq catégories de personnes en situation de précarité :
  • chômeurs,
  • bénéficiaires du RMI,
  • titulaires d'un contrat emploi solidarité,
  • personnes sans domicile fixe,
  • jeunes âgés de 16 à 25 ans exclus du milieu scolaire et engagés dans un processus d'insertion professionnelle.
Certains groupes sociaux peuvent plus facilement se retrouver en situation de précarité que d'autres, comme les personnes inexpérimentées ou sans formation, par exemple. Si la précarité tend à se prolonger et devient persistante, elle conduit le plus souvent à la grande pauvreté, surtout lorsqu'elle affecte plusieurs domaines de l'existence.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page