La Toupie  >  Dictionnaire  >  Wokisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Wokisme


"A force de répéter qu'il existe une menace grave pour la République, et qu'elle s'appelle "wokisme" ou islamo-gauchisme, une partie des auditeurs et auditrices finissent par en être convaincus ! Si bien que, oui, de fait la disqualification fonctionne : malgré ses contours flous, le mot parvient à jeter l'opprobre."
Clément Viktorovitch - Le "wokisme" : une arme de disqualification massive - francetvinfo.fr, 19/10/2021


Définition de wokisme


Etymologie : de l'anglaiswoke, dérivé de woken, éveillé, participe passé du verbe wake, réveiller, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

L'expression "to stay woke" qui signifie rester éveillé, être toujours vigilant, ne pas être anesthésié est apparue dans l'anglais argotique afro-américain des années 1960 lors des luttes contre les discriminations" raciales aux Etats-Unis. L'usage du mot s'est ensuite élargi pour dénoncer d'autres formes de discriminations sociales, notamment celles visant les personnes LGBT, les femmes, les immigrés, etc.

En France, le terme "wokisme" ou "idéologie woke" est utilisé, dans un sens détourné et de manière péjorative et polémique, pour discréditer diverses idées progressistes défendues par des courants de gauche visant à protéger des minorités contre des systèmes qui les oppriment. Son usage s'est développé à partir de 2018.
    Pour le linguiste québécois Gabriel Martin, le terme "woke" désigne "une personne dont le militantisme s'inscrit dans une idéologie de gauche radicale, qui est structurée en fonction de questions identitaires (liées à la race, mais aussi au genre, à l'orientation sexuelle, etc.)".

Souvent assimilés au gauchisme, les mouvements progressistes qui sont ainsi stigmatisés couvrent un large spectre de causes :
  • la défense des droits de groupes minoritaires (race, religion, orientation sexuelle, etc.),
  • la lutte contre le sexisme (#MeToo, écriture inclusive),
  • l'antiracisme,
  • la défense des immigrés,
  • la justice sociale,
  • l'écologie (mobilisations pour le climat),
  • la défenses des droits des animaux,
  • etc.

En utilisant le terme wokisme, sans en donner une définition précise, les détracteurs de ces mouvements veulent mettre en évidence et dénoncer :
  • une mise en avant du statut de victime,
  • un manque de tolérance,
  • des modes d'action discutables,
  • des atteintes à la liberté d'expression,
  • une réévaluation du passé avec les critères d'aujourd'hui ou "cancel culture" (Exemples : déboulonnages de sculptures, changements de nom de rue),
  • un dogmatisme manichéen, moralisateur et donneur de leçon,
  • une fragmentation de l'unité républicaine qui assigne les citoyens à une identité basée sur leur origine, leur genre ou leur sexualité,
  • un risque d'une "dictature des minorités".



Accueil     Dictionnaire     Haut de page