La Toupie  >  Dictionnaire  >  Bipartisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Bipartisme



Définition du bipartisme


Etymologie : du latin bi, double, deux fois et pars, partie, part, portion, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le bipartisme désigne une situation politique où, dans un régime démocratique, seulement deux partis politiques sont en mesure d'obtenir la majorité au Parlement et de gouverner en alternance. L'exemple le plus fréquemment donné est le bipartisme aux Etats-Unis.

On peut distinguer le bipartisme absolu où seuls deux partis peuvent être représentés au Parlement (cas des Etats-Unis) du bipartisme élargi où des partis minoritaires, autres que les deux principaux partis, peuvent siéger au Parlement sans pouvoir être à l'origine des lois ou occuper des mandats locaux. (Ex : Grande Bretagne)

Le bipartisme peut s'expliquer par le mode de scrutin aux élections législatives ou présidentielles ou par la primauté du réformisme sur le progressisme.

Le bipartisme conduit en général à la présence d'un parti de droite et d'un parti de gauche ou à deux partis ayant des programmes très proches qui ne remettent pas en cause l'organisation de la société ni la forme du régime politique en place.

Quand il existe de nombreuses tendances politiques au sein du Parlement, on assiste souvent à une bipolarisation, c'est-à-dire à des alliances électorales avec les deux principaux partis, seul moyen pour les petits partis d'accéder au gouvernement. C'est le cas notamment de la France autour de LR (Les Républicains, ex UMP) et du Parti socialiste.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page