La Toupie  >  Dictionnaire  >  Centralisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Centralisme



Définition du centralisme


Etymologie : de l'adjectif central, venant du latin centrum, centre.

D'une manière générale, le centralisme est une doctrine qui donne la prééminence au centre par rapport à la périphérie.

En politique ou en économie, le centralisme est la tendance à centraliser le pouvoir et les décisions importantes.

C'est une forme de l'organisation de l'Etat dans laquelle les décisions sont prises au sein d'un pouvoir central unique sans qu'il y ait délégation des compétences. Les différentes composantes territoriales (régions, départements, districts, communes, etc.) dépendent financièrement du pouvoir central et ne constituent que des relais locaux de ce pouvoir.

Exemples d'Etats centralisés : la France (notamment jusqu'aux années 1980 et aux lois de décentralisation), le Japon, le Portugal, le Luxembourg...

Le terme "centralisme" s'utilise aussi pour qualifier un mode d’organisation d’un parti politique ou d'un syndicat qui interdit la constitution de tendances et ne permet pas la remise en cause des décisions prises lors des Congrès nationaux.

Le centralisme s'oppose à la notion de fédéralisme.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page