La Toupie  >  Dictionnaire    >  Judiciaire, pouvoir judiciaire

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Judiciaire, pouvoir judiciaire





Définition de judiciaire


Etymologie : latin judiciarius, relatif à la justice, judiciaire, venant de judicium, action de juger, jugement, tribunal.

Adjectif :
- qui a trait à la justice, qui est relatif à la justice, à son organisation ou à son administration. (Ex : police judiciaire)
- qui se fait en justice, par autorité de justice, qui découle d'une décision de justice. (Ex : enquête judiciaire)

Le pouvoir judiciaire
Dans un régime politique de séparation des pouvoirs, le terme pouvoir judiciaire désigne l'une des trois grandes instances du pouvoir d'un Etat : exécutif, législatif et judiciaire.

Le pouvoir judiciaire a pour mission de contrôler l'application de la loi, de l'interpréter en examinant la concordance entre une situation concrète et la loi en elle-même, de sanctionner son non respect. Il arbitre les litiges qui lui sont soumis relativement à l'application de la loi.

Il est constitué d'une organisation judiciaire (tribunaux) et des magistrats (juges) qui s'appuient sur les textes de lois édictés par le pouvoir législatif pour rendre ses décisions.

Le pouvoir judiciaire est aussi la faculté de pouvoir trancher des litiges.

La séparation du pouvoir judiciaire est l'un des fondements d'un État de droit. Bien que nommés par le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, les juges n'ont pas de compte à rendre aux élus ou aux citoyens et il est très difficile de les destituer. Leur indépendance leur permet de juger de manière impartiale les actes commis par l'Etat ou un gouvernant. L'indépendance de leur pouvoir vient aussi du fait que les juges rendent leur décision , sur la base des textes de loi dont ils ne sont pas à l'origine, exception faite de la jurisprudence.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page