La Toupie  >  Dictionnaire  >  Magistrat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Magistrat



Définition de magistrat


Etymologie : du latin magistratus, magistrature, charge, fonction publique, magistrat.

Sens 1

Un magistrat est un fonctionnaire ou officier civil investi, de par la Constitution et les lois, d'une autorité juridictionnelle, politique ou administrative sur un territoire.
Exemples en France : le président de la République qui est le premier magistrat, les préfets, les sous-préfets, les maires.

Le magistrat détient le pouvoir de prendre des décisions susceptibles d'être exécutées par la force publique, décrets pour le président de la République, arrêtés pour les maires.

Sens 2

Un magistrat est un officier civil, membre de l'ordre judiciaire (avocat, conseiller, juge, procureur, etc.).


En France, en raison du principe de séparation des pouvoirs, on distingue :
  • les magistrats du siège qui rendent la justice. Ils sont inamovibles, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent recevoir, sans leur consentement, une affectation nouvelle, même en avancement.

  • les magistrats du parquet qui requièrent, au nom de L'Etat, l’application de la loi. Etant placés sous la direction et le contrôle de leur chef hiérarchique et sous l'autorité du ministre de la justice (le Garde des Sceaux) leur indépendance est limitée.

Dans le modèle anglo-saxon, les magistrats sont des juges non professionnels désignés pour une période déterminée par un système d’élection et qui siègent dans des juridictions à compétence essentiellement pénale.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page